Pièce n°2 : Lettre déchirée – p. 18

Bonjour à toutes et à tous,

Rappelez-vous il y a un peu plus d’un siècle. 107 ans pour être précis. Nous étions alors le matin du mardi 14 juillet 1914. Un jour de fête nationale, dans l’ombre de la grande guerre à venir.

Cannes, récompenses et solution officielle

Avertissement SPOIL

Ce forum contient de nombreux indices. Si vous aspirez à résoudre cette énigme seul(e), nous vous conseillons alors vivement de le parcourir avec prudence, afin de ne surtout pas gâcher votre plaisir.

Merci de lire le règlement du forum

Accueil Le Forum de Rose-Marie Je partage ou cherche un indice sur un document précis Pièce n°2 : Lettre déchirée – p. 18

Vous lisez 33 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #1111
      Pascal Notredame
      Administrateur

      Pour discuter du document intitulé :

      • Pièce n°2 : Lettre déchirée
        Page 18
    • #1394
      ceddun
      Participant

      La lettre semble avoir été écrite par Cesare Pera : c’est la même écriture. C’est ce qui correspondrait à la mention hachurée p.70 « …il a bien pris le temps d’écrire une lettre à l’intention de Rose Marie »

    • #1429
      Gilou73
      Participant

      Voici le texte de la lettre :

      Rose-Marie

      Il ne m’est pas facile de débuter cette lettre. A croire qu’après toutes ces années je cherche encore mes mots. La peur de tout gâcher certainement. Une fois n’est pas coutume, c’est moi qui suis assis devant ce grand miroir. J’y puise une force insoupçonnée. Peut-être parce que c’est ton reflet qui l’occupe tout entier. Un bouquet de fleur t’attend ici, dans cette loge ouverte aux quatre vents. Je te le reproche si souvent. Des roses évidemment. Elles sont très belles bien sûr, comme toujours quand elles viennent de lui. J’en compte pas moins de trente-six mais elles sont rouges. Pas jaunes ni roses comme tu les aimes. Rouges.

      C’est pour moi un signe. Celui qui me fait dire que personne aujourd’hui ne te connaît mieux que moi. Celui qui se décide enfin à tout te dire, ici et tout de suite, sous ton regard. Je t’aime Rose-Marie. Je t’aime infiniment depuis le premier jour. Mes rêves ne suffisent plus depuis longtemps. Mes journées et mes nuits te réclament aussi. Te voir ainsi tous les jours m’est devenu autant un supplice qu’une joie. C’est pourquoi je réfléchis de plus en plus à partir Rose-Marie, tu le sais !

      Ce n’est pas une offense à la mémoire d’Albert que de t’avouer ceci aujourd’hui. Il était mon meilleur amis et mes sentiments pour toi n’y changeront jamais rien. Quand il nous a quitté, tout comme toi, j’en ai terriblement souffert. Ce fut si brusque, si injuste. Nos mains ne sont pas rouges Rose-Marie, nous nous faisons du mal inutilement. La vie nous sourit. Quand lui en ferrons -nous autant ? Je t’aime Rose-Marie et je m’aperçois en t’écrivant ces quelques lignes que ce que je désire le plus au monde c’est de pouvoir un jour te le dire de vive voix. Ce jour est venu. Tu es ma lumière. C’est une joie, une douleur, un espoir sans fin. Je viens te trouver.

      Cesare Pera a donc vu le bouquet après sa partie de carte. La loge était ouverte et il l’a reproché à Ernest Leglise.

    • #1430
      marie 87
      Participant

      Bonjour! Je pense aussi à Cesare PETA. Mais pas pour la même raison (la même écriture que quoi?). C’est plutôt l’expression « ouverte aux quatre vents » que l’on retrouve dans la lettre et dans son témoignage.

      Le bouquet a été déposé à 8h50 par Ernest et Cesare est entré dans la loge vers 9h05.

    • #1485
      marie 87
      Participant

      Pourquoi cette lettre a été déchirée et par qui?

    • #1494
      marie 87
      Participant

      Charles tient un morceau de la lettre dans la main. Serait-il donc lui? Pourquoi l’aurait-il déchirée ? Par jalousie?

      Ça me parait peu probable… Je n’imagine pas Charles entrer dans la loge, surprendre Louise et prendre le temps de lire la lettre!

      Roh! Je n’ai que des questions! J’ai pas d’réponses! Grrrr!

    • #1495
      ceddun
      Participant

      Je m’étais dit que la lettre cachait autre chose genre message codé mais je n’ai rien trouvé depuis…Pareil que toi je n’ai que des suppositions et rien qui semble se mettre en place !

    • #1496
      marie 87
      Participant

      Pfouf… Si elle contient un message codé, on n’est pas dans la mouise!

      Autre question: dans témoignage de Louise

    • #1502
      Gilou73
      Participant

      Si la lettre a été écrite par Cesare, cela s’est fait entre le moment où il voit Ernest dans la loge et le moment où il croise Louise.  Ernest a cherché les clés pendant dix minutes, avant 9 h 13. Donc Cesare est seul à partir de 9 h 03. En sortant de la loge, il a sans doute croisé Louise car elle dit avoir croisé une personne qui l’impressionne. Cela ne peut être que lui.

      Dans ce cas, la lettre n’a pu être déchirée que par Louise ou par Charles. Si on fait simple, on peut penser que c’est Charles car il en a un morceau dans la main. Si c’est Louise, cela peut être une mise en scène.

       

      • #3390
        Dolby72
        Participant

        Belle théorie mais impossible.

        Sur la photo d’ernest, Charles n’a pas de bout de lettre dans sa main, et l’autopsie est formelle il n’a pu bougé après avoir reçu le coup….

    • #1504
      ceddun
      Participant

      Un élément qui me fait tiquer : Albert, feu le mari de RM, était le meilleur ami de l’auteur de cette lettre. Or dans le PV on s’aperçoit que celui ci était proche de la famille de Chanteloup. Cesare Pera d’origine italienne a moins de chances d’être proche d’un homme d’affaires français. Serait-ce plutôt Aurélien ? Ce qui expliquerait son air mauvais sur la photo p.87. Mais alors tout l’emploi du temps est faux ? Des interrogations en plus et pas de certitudes ! Grr…

    • #1505
      Gilou73
      Participant

      En effet, Le défunt mari de Rose-Marie était proche de la famille d’Aurélien. A-t-il eu la possibilité de l’écrire ? Sans doute avant la répétition. Donc avant 8 h. Dans ce cas, la lettre peut avoir été déchirée par Cesare qui a sans doute des vues sur Rose-Marie. Charles recherchait sans doute un document, il aura fouillé la poubelle et c’est pour cela qu’il a un morceau de la lettre déchirée dans la main. Il ne pouvait pas, en même temps, agresser Louise. Il a donc probablement été frappé par surprise. Louise serait alors impliquée dans une mise en scène.

      • #3391
        Dolby72
        Participant

        Ok mais toujours le problème des faits….sur la photo d’ernest aucun morceau de lettre dans ses mains et la police en a trouvé un. Qui a pu le mettre alors qu’ils étaient tous dans le salon à attendre la police….un invité exterieur?….

    • #1533
      ReiXou
      Participant

      Gilou, tu écris :

      « Si la lettre a été écrite par Cesare, cela s’est fait entre le moment où il voit Ernest dans la loge et le moment où il croise Louise. »

      Qu’est-ce qui te faire dire ça ?

      1. Charles, via Ernest,  a commandé des roses roses et jaunes .
      2. Qq un a donc intercepté le fleuriste (comment ?) et commandé des roses rouges à la place.
      3. Vu la lettre, ce quelqu’un est Cesare (même écriture que la page 97) mais il a pu le faire tôt, non, pas forcément au dernier moment ? La commande a été effectuée à 7h du mat’ et Ernest constate que les fleurs sont rouges à 9h06.
      4. Cesare quitte la partie de carte à 9h. Mais il a pu mettre le bouquet avant le début de celle-ci, non ?

      J’ai loupé un élément ?

    • #1535
      Gilou73
      Participant

      C’est Ernest qui a réceptionné les fleurs et qui a constaté qu’il y avait une erreur sur la couleur. Il les a installées dans la loge de Rose-Marie. Sur la photo page 16, le bouquet est en place. Il est 8 h 57 (horloge) et non 9 h 06. Cesare va arriver et voir Ernest et le bouquet dans la loge.

    • #1537
      ReiXou
      Participant

      Effectivement.

      N’empêche que Cesare sait forcément que Charles a commandé 36 roses jaunes et roses (en lisant les notes d’Ernest ?).

      Il a forcément modifié la commande avant la livraison pour avoir des roses rouges (en rappelant le fleuriste ?) et rédigé le mot. Avant 8h57 donc.

    • #1539
      Gilou73
      Participant

       

      ReiXou a écrit : « Il a forcément modifié la commande … »

      Ce serait surprenant. Il ne peut pas savoir qui est le fleuriste contacté et de toute façon, cela ne change pas grand chose.

      La vrai question est : qui a écrit cette lettre ? L’écriture porte à croire que c’est Cesare mais, le contenu plaide beaucoup plus pour Aurélien qui a connu le premier mari de Rose-Marie comme l’a remarqué Ceddun.

      La lettre déchirée peut aussi être une mise en scène de l’auteur du crime. Dans ce cas, qui a déchiré la lettre ? Est-ce qu’on veut nous faire croire que Charles a déchiré la lettre ?

      • #3392
        Dolby72
        Participant

        Tout à fait d’accord avec toi…ma première idée a été Aurélien qui est un ami de longue date avec rose. Le problème c’est qu’en regardant l’interrogatoire de Cesare, la police semble faire avouer que c’est Cesare qui a écrit la lettre dans la loge pendant 10 minutes….sinon qu’à t’il avoué et fait pendant ces 10 minutes dans la loge?…..

    • #1553
      ReiXou
      Participant

      Qui a écrit la lettre ça me parait une des rares chose où j’ai une certitude.

      Il suffit de regarder l’écriture page 97 et 98.

      La lettre déchirée peut effectivement participer à une mise en scéne.

    • #1734
      marie 87
      Participant

      Un morceau se trouvait dans une des mains de la victime (p 19). Or, p 86, sur la photo, Charles n’a rien dans les mains…

      Soit Charles n’était pas encore mort au moment de la photo et auquel cas, Heinrich ment. Soit, on lui a glissé le morceau de lettre dans la main. Qui? Et pourquoi ?

      • #3393
        Dolby72
        Participant

        Tout à fait d’accord avec toi!. Pour moi le noeud de l’affaire est la, qui a mis le morceau de lettre dans la main de Charles alors qu’ils étaient tous ensemble dans le salon?. Tous coupables plus ou moins? Ou alors une personne extérieure qui avait le double des clés? Ne pas oublier aussi cette histoire de clés volés….

    • #1735
      Albatur
      Participant

      Pour aiguiller l’enquête sur une fausse piste (jalousie amoureuse)

    • #1736
      marie 87
      Participant

      OK et Heinrich lui aurait mis dans la main? Si oui, en présence d’Ernest…

    • #1737
      marie 87
      Participant

      … la lui aurait mis dans la main…

    • #1738
      Albatur
      Participant

      Je pense que ça n’a pas grande importance… Si ?

    • #1739
      marie 87
      Participant

      Je ne sais pas. Je me dis que si c’est en présence d’Ernest, il n’est donc pas si innocent.

      En fait, je ne sais pas si je dois continuer de chercher ou si les réponses aux questions sont les bonnes.

      Je ne suis pas complètement satisfaite. Il manque encore des liens et je ne suis pas emballée par l’hypothèse du faux collier. Alors, je cherche… mais commence à me décourager ! Pascal, une petite intervention peut être ?

       

      • #3394
        Dolby72
        Participant

        Il faut que l’on se concentre sur les faits et rien que les faits d’abord…..toutes les extrapolations sont par essenence des imaginations sans preuve…Tout est dans le livre, donc on doit arriver à la solution par déduction.  Au vu des différents témoignages au premier abord on peut imaginer pleins de théories amoureuses ou d’espionnage.  Je reste persuadé que la solution est sous nos yeux!….qui a écrit la lettre déchirée, qui l’a mise dans les mains de Charles et pourquoi(le meurtrier ne s’avait il pas que Charles ne pouvait plus bouger, ou est ce une mise en scène décide par l’ensemble des intervenants?

    • #1740
      Albatur
      Participant

      Et pourtant le faux collier me semble une bonne piste sinon pourquoi l’auteur aurait il placé cette publicité ?

    • #1742
      marie 87
      Participant

      Ben, ce peut être une fausse piste… une de plus!

    • #1744
      Albatur
      Participant

      Je ne pense pas que ce soit une mauvaise piste

    • #1959
      Cactus
      Participant

      Effectivement, Charles n’a rien dans la main sur la photo, contrairement à ce que prétend le rapport de police. Donc quelqu’un lui a sûrement mis un morceau de la lettre dans la main après la photo. Dans la confusion du moment ? Pour brouiller les pistes ? Ou incriminer Cesare puisqu’il s’agit de son écriture ?

      Un autre détail, le morceau présent dans la main est indiqué par une flêche rouge dans le livre. Hors, il me semble reconnaître ce morceau au pied d’Heinrich sur la photo de la loge, qui lui même se trouve comme par hasard à côté de la main de Charles. S’il s’agit bien du même morceau, et je le pense, alors il se pourrait que ce soit lui qui l’ai mis, et si c’est lui qui l’a mis, c’est qu’il a quelque chose à cacher. Et en voulant incriminer Cesare, donc ça innocente Cesare…

      Si l’auteur a pris la peine de souligner en rouge ce morceau de lettre, il y a peut-être une raison.

    • #1971
      Le Germain
      Participant

      Je n’avais pas du tout pensé à compter ou regarder les morceaux de la lettre sur la photo, mais oui ça pourrait bien correspondre. En tout cas il y a quelque chose dans la forme. Bien vu !

    • #1972
      sam13
      Participant

      Bien vu Cactus, c’est peut-être alors pour ça que la photo prise par la police à été arrachée, il y aurait eu le déplacement de ce morceau ???

      Un truc aussi qui m’a frappé concernant cette lettre, c’est que quand on assemble les morceaux on a l’impression qu’elle a été pliée en 4 avant d’être déchirée. Du coup je me demande si Césare l’a pas écrite à l’avance avant de la déposer dans la loge.

    • #1973
      Albatur
      Participant

      Pour quelle raison déplacer ce morceau de lettre ?

    • #2272
      Mela
      Participant

      La lettre est forcément écrite par un homme (« qui suis assis »), intime (tutoiement, « après toutes ces années »); on élimine donc tout le monde sauf Cesare et Aurélien.

      C pourrait l’avoir écrite car l’expression « ouverte aux quatre vents » revient plus tard dans son discours. Il reconnaît d’ailleurs en être l’auteur.

      Mais A était proche d’Albert (qui est d’ailleurs mort dans d’étranges circonstances… « nos mains ne sont pas rouges »??!) et connaissait donc RM depuis de nombreuses années.

      RM est-elle présente au moment de la rédaction de ce courrier?? (« ton reflet qui l’occupe », « ici et tout de suite sous ton regard »)…. Ou pas (« un bouquet de fleurs t’attend »).

      En effet, la victime n’a pas réellement le morceau de papier dans les mains: soit Heinrich le lui a mis pour orienter l’enquête sur Cesare; soit Charles n’était pas mort et l’a saisi, ce qui incriminerait Cesare.

      En tout cas, tout ce qui semble concerner Cesare dans l’enquête a été raturé… Est-ce lui (avec l’appui politique de son frère) ou quelqu’un d’autre qui en a décidé ainsi??!!

      • #3395
        Dolby72
        Participant

        Tout à fait d’accord avec toi,  la lettre mystérieuse est destinée à une femme.

        Question immédiate

        Comment Heinrich a t- il pu faire croire à Aurélien que c’était sa femme qui l’avait ecrite pour lui?. Ça n’a aucun sens…donc Aurélien ment et pourquoi alors?

      • #3409
        Dolby72
        Participant

        Erreur sur le post ci dessus, la il s’agit de la lettre mystérieuse que possède Aurélien .

        Sur cette lettre déchirée, j’hésite toujours entre Cesare et Aurélien.

        Si on en croit les interrogatoires c’est Cesare  et confirmé par lui. Le texte fait penser à Aurélien parce qu’on voit mal Cesare ami d’enfance de Louise…..

        Grr, vraiment pas simple cette enquête.

    • #2298
      Mela
      Participant

      Ah aaaah: l’auteur de la lettre saît de qui sont les fleurs… « comme toujours quand elles viennent de lui ». Cesare dit ne pas avoir vu Ch (1 photo démontre le contraire).

      ( ce ne serait donc pas la 1ère fois que Charles envoie des fleurs à RM; y a t’il des messages codés avec ses bouquets…? )

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 années et 4 mois par Mela.
    • #2310
      sam13
      Participant

      C’est pratiquement certain que la lettre dechirée a été écrite par Cesare, on reconnaît son écriture.

      Pour le morceau de lettre, on a dû le mettre dans la main de Charles car, d’après le rapport du légiste, s’il n’est pas mort au moment de la photo ou RM crie,  il est au mieux tétraplégique, donc impossible qu’il attrape quoi que ce soit…

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 années et 4 mois par sam13.
    • #2383
      Kte
      Participant

      Un élément peut-être important trouvé sur ce forum, c’est que la lettre ne se termine pas: Il n’y a pas de point final, ni bien sûr de signature. Ce qui fait que la dernière phrase reste en suspens: Je viens te trouver

      Comme si l’écriture de la lettre avait été interrompue. Peut-être par le cri entendu dans les coulisses, comme le dit Cesare dans sa déposition, ou par l’irruption de quelqu’un. Toujours est-il que s’il retrouve ensuite Rose-Marie sur scène, c’est sans sa lettre, ce qui semble contradictoire. S’il l’a écrite, c’est pour lui donner avant de lui parler, et non le contraire. A moins qu’elle lui ait juste permis de lui donner du courage avant d’aller parler à Rose-Marie, et qu’elle ait été trouvée, lue et déchirée entre-temps.

      Pour le morceau dans la main de Charles, si c’est Heinrich qui le lui met dans une mise en scène, en quoi ça l’arrange ? En fait, je ne vois pas qui ça peut arranger: Louise a sa version qui n’inclut pas de lettre déchirée, Aurélien abonde dans le sens de Louise, donc pas de lettre, Cesare de même et en plus ça le chargerait plutôt car le morceau réellement dans la main signifierait presque à coup sûr une altercation avec lui, Rose-Marie appuie aussi la version de Louise, et elle est le centre des attentions avec son évanouissement, elle n’aurait pu mettre le morceau, il ne reste plus que Leglise, ou un intervenant extérieur…

      En plus, celui qui met le morceau doit avoir lu la lettre avant qu’elle soit déchirée, sinon quel sens cela aurait-il ?

      • #3396
        Dolby72
        Participant

        Effectivement la lettre ne semble pas finit.

        Si c’est Cesare qui l’a ecrite dans la loge, comme le laisse supposer son témoignage (sinon qu’aurait il pu bien avouer au policier), cela veut dire que lui et rose Marie etaient amis depuis l’enfance….l’aurait il déchirée lui même et fait sa déclaration à rose Marie sur la scène….

        Il aurait été surpris par le fameux cri dans les coulisses….encore des conjonctures, dur de raccrocher tout ça à des preuves .

    • #2393
      sam13
      Participant

      Si cette lettre lui sert juste à lui donner du courage comme tu le suggère, c’est peut-être Cesare lui-même qui ne la termine pas et la déchire et la jette à la corbeille.

      Après,  lors de la mise à sac de la loge, Heinrich qui est avec la troupe depuis quelques temps peut avoir reconnu l’écriture de Cesare et mettre le morceau déchiré dans la main de Charles pour orienter les soupçons sur Cesare. Cesare dans son interrogatoire semble sûr (et le policier semble lui confirmer) qu’Heinrich veut qu’on oriente les soupçons sur lui.

Vous lisez 33 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.