Procès-verbal du témoin Aurélien de Chanteloup – p. 39

Bonjour à toutes et à tous,

Rappelez-vous il y a un peu plus d’un siècle. 107 ans pour être précis. Nous étions alors le matin du mardi 14 juillet 1914. Un jour de fête nationale, dans l’ombre de la grande guerre à venir.

Cannes, récompenses et solution officielle

Avertissement SPOIL

Ce forum contient de nombreux indices. Si vous aspirez à résoudre cette énigme seul(e), nous vous conseillons alors vivement de le parcourir avec prudence, afin de ne surtout pas gâcher votre plaisir.

Merci de lire le règlement du forum

Accueil Le Forum de Rose-Marie Je partage ou cherche un indice sur un document précis Procès-verbal du témoin Aurélien de Chanteloup – p. 39

Vous lisez 4 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #1091
      Pascal Notredame
      Administrateur

      Pour discuter du document intitulé :

      • Procès-verbal du témoin Aurélien de Chanteloup
        Page 39
    • #1976
      sam13
      Participant

      Y’a eu un bug, mon message à disparu. Je le retente:

      C’est très étonnant le passage ou Aurélien parle avec Heinrich.

      Déjà quand il le retient par la manche il se calme et toute sa colère disparaît. Aurelien insiste d’ailleurs en disant que c’est bizarre, qu’il ne sait pas ce qui lui a pris de se calmer comme ça.

      Ensuite quand Heinrich lit la lettre en lui sortant sa théorie de Louise qui l’aurait écrite elle-même, il lui suggère,  pour appuyer sa théorie,  que la lettre devait forcément êtres bien en évidence! Mais ce n’est pas le cas pour Aurelien qui dit à la police p45 qu’elle était « particulièrement bien cachée ». Comment Aurelien peut-il donc croire Henrich ? Au début il ne le crois d’ailleurs pas (p43) puis,  selon ses propres mots,  écoutant Heinrich, ce fut comme une révélation, il se surprend à lui faire totalement confiance, comme si tout en lui le voulait !

      Soit Aurélien joue très bien la comédie, soit Henrich est un excellent manipulateur. Visiblement il joue sur des leviers psychologiques pour faire croire,  dire ou faire ce qu’il veut à tout le monde. Étonnant pour un simple journaliste!

      C’est d’ailleurs comme Louise sur la photo « Pris en flagrant delit ». La main sur l’épaule, il lui fait parler de Charles et elle le regrette après…

    • #2312
      Mela
      Participant

      Oui c’est étrange pour qqun connu pour des faits de violence de se laisser attendrir comme ça et se mettre à pleurer devant qqun qu’il n’aime pas… Surtout qu’Heinrich le retient physiquement (comme si il voulait absolument l’empecher D’aller dans la loge par ailleurs…).

       

      Autres points qui interpellent par rapport à lui:

      – Pourquoi s’est-il marié SOUDAINEMENT il y a un an?

      – N’est-il jaloux QUE par rapport à sa femme ou aussi // RM? ( il a quand même retrouvé la lettre dans ses affaires à elle et puis quand on voit la tronche qu’il tire quand elle discute avec Charles…)

      – Pourquoi a-t-il quitté la scène d’un seul coup (d’après RM): énervé, a entendu quelque chose…?

      – Louise dit que c’est lui ou Cesare qui auraient suggéré que Charles cherchait sa valise or Aurelien dit qu’il ne sait pas s’il en avait une…

      – Il semble également ignorer qu’il y a un téléphone dans l’atelier, ce qui l’élimine des potentiels curieux qui auraient pu écouter une conversation depuis le salon ou inversement…

      – « Contrairement à lui, je n’en cache rien j’assume »: Parle t-il de Cesare ou Heinrich? Que sait-il au juste? Et qu’assume t-il lui même ??? Peut-être est-ce par rapport à leurs sentiments communs pour RM?!

    • #2693
      Sbesgrove@gmail.com
      Participant

      Quelqu’un sait-il pourquoi Aurélien parle de Charles buisson en ses termes: « cet abruti qui roupille dans la loge » p39? Validerait la thèse d’un empoisonnement avant la mise en scène d’une bagarre plus chute? À quel moment l’aurait il vu roupiller dans la loge?

    • #3411
      Dolby72
      Participant

      J’avoue tout d’abord que c’est le procès verbal qui me tracasse le plus, il est totalement plein d’incohérence…

        Au début il dit « cet abruti qui roupille dans la loge », en parlant de Charles. Est ce vrai, si oui , cela voudrait dire que Charles à été drogué ?. Il serait au courant par sa femme Louise…spéculation…Je sais plus

      • Il nous confirme du très fort caractère de rose et de ses colères.
      • Il nous confirme que Heinrich faisait la cour à rose.
      • Heinrich était malheureux ces 2 derniers jours.
      • Il était fortement jaloux de Charles si on le croit et aurait quitté la scène pour retrouver sa femme…bizarre
      • La rencontre avec Heinrich est la partie délirante de son témoignage. Il sait très bien que la lettre mystérieuse s’adresse à une femme, il a eu le temps de la décortiquer…comment aurait il pu gober le discours que lui tient Heinrich .  Ça ne tient pas la route du tout, il ment donc. Qu’ont ils pu se dire tous les 2 héron et lui dans le salon?.
      • Il découvre Heinrich vautré dans un fauteuil à  sourire. Est ce une lettre qu’il aurait reçu ce jour qui lui redonne le moral?.

      Hypothèse. Aurélien en voyant que rose ne pique pas de colère contre Charles alors qu’il interrompla répétition,  se serait dit que finalement la lettre était destiné à rose, il aurait alors voulu retrouver tout de suite sa femme pour s’excuser de sa jalousie….mais alors qu’est ce que Heinrich lui aurait dit pour le retenir dans le salon?…..

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 9 mois par Dolby72.
Vous lisez 4 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.