Question n°7 : Quelqu’un est-il intervenu depuis l’extérieur du Castafiore … ?

Bonjour à toutes et à tous,

Rappelez-vous il y a un peu plus d’un siècle. 107 ans pour être précis. Nous étions alors le matin du mardi 14 juillet 1914. Un jour de fête nationale, dans l’ombre de la grande guerre à venir.

Cannes, récompenses et solution officielle

Avertissement SPOIL

Ce forum contient de nombreux indices. Si vous aspirez à résoudre cette énigme seul(e), nous vous conseillons alors vivement de le parcourir avec prudence, afin de ne surtout pas gâcher votre plaisir.

Merci de lire le règlement du forum

Accueil Le Forum de Rose-Marie Je partage ou cherche une réponse à la Question n°… Question n°7 : Quelqu’un est-il intervenu depuis l’extérieur du Castafiore … ?

Vous lisez 17 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #1190
      Pascal Notredame
      Administrateur

      Pour discuter de la question suivante :

      • Question n°7 :
        Quelqu’un est-il intervenu depuis l’extérieur du Castafiore ? Si oui, qui et comment ?
    • #1679
      Gilou73
      Participant

      Aucune intervention extérieure. Il y a tellement de circulation dans les coulisses qu’il aurait été vu.

    • #1722
      Coralie et Julien
      Participant

      Rien ne le suggère.

      • #1723
        Coralie et Julien
        Participant

        Si ce n’est :

        • L’arrivée d’un colis très attendu de Heinrich, qui était tendu depuis plusieurs jours et a retrouvé le sourire à la livraison du courrier. Le collier contenait sans doute la copie du mille-feux réalisée par le bijoutier de Lyon.
        • Le coup de fil dont Louise affirme avoir attendu la fin, alors que le combiné était encore décroché lorsqu’Ernest a pris sa photo. Heinrich parlait-il avec un complice, attendant que Louise mette le plan en application avant de le confirmer ? Louise agit-elle de son plein gré, ou bien sous la contrainte ?
    • #1746
      Albatur
      Participant

      Je ne trouve moi aussi aucun élément suggérant une intervention externe

    • #2400
      Kte
      Participant

      P13, puis répété en p14, Heinrich a fermé à clef la porte en présence d’au moins un autre témoin. C’est une formulation curieuse pour désigner le journaliste et le machiniste comme dit p14 un peu plus bas, dans l’attente des secours.

      D’autre part, il paraît probable que Leglise ait informé le matin son fils journaliste de la venue du diplomate. De là qu’il soit venu ?

       

    • #2435
      Albatur
      Participant

      Personne ne mentionne la présence du fils.

      Ce serait bien étonnant qu’il soit passé inaperçu de tous avec la va et vient qu’il y a eu.

    • #2437
      Kte
      Participant

      Sauf que Leglise sait se rendre invisible et a pu ouvrir discrètement à son fils, qui a pu se cacher dans la pièce attenante à l’atelier ou à la loge.

    • #2438
      Albatur
      Participant

      Vu comment il mitraille de photos, il n’est pas vraiment le roi du furtif. En plus il était occupé a picoler la bouteille fournie par Charles…

    • #2439
      sam13
      Participant

      C’est possible même si c’est vrai qu’il est troublant que personne ne l’ai vu à aucun moment. L’appareil photo a flash n’étant pas le PJ Lumen d’Ernest ca pourrait même être le sien mais ca voudrait dire qu’il est rentré bien plus tôt…

      Après, concernant cette question, il n’est pas dit que quelqu’un soit rentré dans le Castafiore. « Quelqu’un est-il intervenu depuis l’extérieur du Castafiore », ça peut tout aussi bien vouloir dire que quelqu’un a donné un ordre,  par téléphone par exemple. Heinrich a pu prevenir quelqu’un de l’arrivée de Charles en attendant des consignes, ou Poincaré à pu appeler réellement, prévenu par son chauffeur personnel (chargé de garder un œil sur Charles)  de cet arrêt impromptu près du Castafiore.

    • #2440
      Albatur
      Participant

      pour moi c’est une fausse piste, à part Charles et le fleuriste personne n’est venu (fleuriste qui pourrait être le fils de Lucien mais là on arrive dans la théorie du complot)…

    • #2441
      ceddun
      Participant

      J’ai bien une théorie là dessus mais je n’ai pas trouvé grand chose pour l’étayer. Il y a bien eu une personne en plus au Castafiore, la photographie de la scène de crime a été retirée et remplacée . Quel intérêt si ce n’est pour masquer des indices justifiant la présence de cette personne ? Mais qui était cette personne ? J’ai été troublé par les éléments de dossier caviardés qui au final servait à couvrir Cesare Perra. Mais en même temps ces éléments sont bien anodins…. A moins que… Ce n’était pas Cesare Perra mais son frère Baptiste Perra car ils sont jumeaux ! Il est venu avec Charles dans le train venant d’Italie. J’ignore ce qu’a donné la négociation mais en aucun cas sa présence ne devait être dévoilée, d’où les éléments retirés…C’est un peu alambiqué qu’en pensez vous ?

    • #2442
      sam13
      Participant

      Césare et Battista frères jumeaux, pourquoi pas…

      Après, j’ai pas bien compris le lien que tu fais avec le caviardage qui ne masque pas grand chose si ce n’est le nom (que l’on devine sous les ratures)  de Césare et pas celui de Battista…  D’autant que lors de l’interrogatoire de Césare ces propos de Louise lui sont rapportés donc c’est bien son nom qu’elle a dû prononcer…

      Ceci dit,  il est vrai qu’il aurait pu se rendre à Paris pour casser la figure à ce sacré Lucien qui vient de lui pourrir sa carrière.  Avec ces articles, il est fini politiquement, il n’a plus aucune influence, personne va vouloir négocier quoi que ce soit avec lui. Au point que même Wiktor Colin qui doit lire les journaux dit à son sujet: qu’il  “ne semble pas être un foudre de guerre”. 😊

      Personnellement, j’interprète plus la question comme quelqu’un qui agit depuis l’extérieur du Castafiore mais qui n’y entre pas…

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 années et 11 mois par sam13.
    • #2444
      ceddun
      Participant

      Je pense que les éléments caviardés ne correspondent NON PAS à Cesare mais à son frère que Louise a confondu. Parce que s’ils se rapportent à Cesare on se demande bien pourquoi on les a raturés, il n’y a rien de vraiment incriminant…

    • #2445
      sam13
      Participant

      Ça me semble peu probable car Césare raconte spontanément avoir été dans les coulisses a ce moment là.

      Le seul truc qu’il dément c’est d’avoir espionné.

      Donc, à priori, c’est bien Césare et pas Battista (avec les vêtements de Césare ?) que voit Louise, et aussi qu’on voit sur la photo de l’atelier (ça correspond pratiquement au même moment).

      En plus il faudrait sinon expliquer où se trouve le vrai Césare quand Louise croise le faux Césare (certainement pas dans les coulisses ni dans la loge puisque Louise ne croise « qu’un seul Césare » en s’y rendant…  Pas sur scène non plus car Aurelien ne le voit pas…), puis il faudrait faire réintégrer la loge à Battista en catimini (avant sa fermeture?)… Ça devient très très compliqué !

      Je pense plutôt que les caviardages c’est juste que Césare ne veut pas qu’on insinue qu’il était en train d’espionner l’atelier lorsqu’il est dans les coulisses, et qu’il ne veut pas qu’on ébruite qu’il a écrit une lettre d’amour à Rose-Marie.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 années et 11 mois par sam13.
    • #2447
      Kte
      Participant

      Je suis d’accord, je ne vois pas Battista en doublet avec son frère, pour les mêmes raisons que Sam. Mais il y a peut-être un élément qui suggère une intervention extérieure, et pas uniquement par un commanditaire: la disparition des clefs.

      Le trousseau et la clé de la loge ont disparu, très tôt le matin, avant que le facteur passe. Mais par contre la venue de Charles était connue d’Ernest à cette heure là.

      Pour rentrer dans la loge pour échanger le collier, pourquoi fallait-il la laisser ouverte ? Il me paraîtrait plus simple une fois en possession du faux-collier de récupérer la ou les clefs (qui sont à la vue de tous, avec un Ernest qui déambule souvent), d’ouvrir la loge, faire l’échange, le tout pendant les répétitions en 10 mn, et remettre discrètement les clefs. En plus, on est plus tranquille dans un local fermé qu’ouvert aux 4 vents. Par contre, le trousseau de clefs donne accès aux bureaux et aux ouvertures depuis l’extérieur.

      Ernest (ou quelqu’un d’autre) aurait pu remettre le trousseau à une personne extérieure qui aurait eu alors la libre circulation depuis l’extérieur aux horaires de son choix.

      J’ai 2 interrogations à propos de ces clefs: à qui la clé libellule a-t-elle été dérobée, et est-ce la même personne qui a escamoté la clé de la loge et le trousseau ?

    • #2448
      sam13
      Participant

      Idem j’ai du mal à y voir clair avec cette histoire de clef.

      Je suis pas convaincu moi non plus que ça ait un lien avec un vol du collier. Et puis subtiliser toutes les clefs le matin de cette façon,  ça peut mettre la puce à l’oreille à quelqu’un comme Cesare…

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 années et 11 mois par sam13.
    • #2455
      Albatur
      Participant

      Pour moi les clefs ont été subtilisé par le couple Louise / Heinrich pour commettre leur méfait.

    • #2456
      Kte
      Participant

      Moi, j’aurai été Cesare, en apprenant que le coffre était dans une pièce non sécurisée, j’aurai demandé à Ernest d’en assurer personnellement la garde, et j’aurai moi-même gardé un œil sur lui. Heinrich aurait du aussi avoir ce raisonnement, et préférer subtiliser les clefs sans que cela se voie plutôt que dès 7h15 du matin en alertant la vigilance de tout le monde, alors qu’il n’était même pas sûr que son paquet postal arrive à temps.

Vous lisez 17 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.